Bienvenue sur les felins du kanda, un jeu de Rôle-Play !

Incarne toi en fauve,invente son caractère ,son physique,fais le boucher,respirer,attaquer et tout ce qui s'ensuit !

si tu veux t'inscrire, merci d'entrer un pseudo conforme avec le nom de ton personnage
Ex : lynx nommé TRUC → pseudo du joueur : TRUC

si tu es déjà enregistré, nous t'attendons ( Nouveauté :→ nouvelles teres dans chaque groupe ! )



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Souvenirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laya
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 1008
Date d'inscription : 18/06/2011
Age du joueur : 17
Localisation : Dans le fin fond de ta mémoire ~

Ton/tes félin(s)
Nom :: : Laya
Age :: : 4 ans
Rang: Femelle Alfa

MessageSujet: Souvenirs    Ven 4 Sep - 21:32


Le soleil au loin commence à apparaitre, zébrant et glissant sur les vagues qui s'étendent à perte de vue devant moi. Pas un seul nuage pour arrêter sa course, il m'offre un spectacle absolument somptueux. L'eau, d'abord marine, au contact des rayons chauds et puissants devient cobalt et turquoise en fonction de la profondeur du font.  Le vent est inexistant, le courant marin étonnamment calme. Le peu de vagues qui arrive à se former malgré tout se fracasse mollement sur les dangereux rocher au pied de la falaise.

Je m'étais éclipsée de la tanière des tenduas au milieu de la nuit. J'avais un mal de crâne pas possible, et n'arrivant pas à dormir, j'avais décidé de me balader. Je regardais le paysage défiler sans conviction, mes pattes m'avaient finalement amené dans l'un de mes endroits favoris de Kanda, le bord de mer rocheux. Ce lieu avait le don de me faire remémorer des souvenirs qui m'échappent ailleurs, que j'avais tout simplement oublié, ou bien même me faire rappeler ces petits détails qui changent notre façon de voir les choses.

Je m'étais couchée au bord de la falaise, une douce brise tiède caressant ma fourrure épaisse pour cette chaude saison. Les étoiles se reflétaient sur la mer, donnant l'illusion de flotter dans l'espace. Je m'imaginai gravitant autour des astres, puis mes pensées revinrent sur la Terre, comme bien souvent lorsque je me retrouve seule. Je fini par m'assoupir un court instant, des images de ma soeur et moi dans notre montagne natale.

Désormais je vois le soleil continuer de grimper à une vitesse folle, m'offrant cet incroyable jeu de lumières que j'apprécie tant à Kanda. Mes pensées se tournent vers Layonn. Cette première rencontre dans la grotte des tenduas, puis cette fabuleuse partie de chasse à ses côtés, ces moments passés avec lui m'évoquaient un immense bonheur, une joie intense. Penser que je pouvais compter sur quelqu'un ici à cent pour cent m'enlevait un poids énorme, cette grosse boule au font du ventre que je trainais chaque jour lorsque je me trouvais encore sur Terre. Malgré cette menace des félins rodant parmi nous, je me sentais apaisée, protégée. La rencontre de Lixie, Silvera, Namara, Lira, Sangla dark,.. J'en oublis j'en suis certaine, m'avait ouvert les yeux sur les terres où j'étais tombée. J'étais en sécurité, quoi que soit les tourments actuels, nous étions tous finalement unis. Et personne ne peut nous enlever cette force. J'espère sincèrement ne pas trop être utopique mais je veux y croire.

Le soleil a fini par atteindre son zénith et la chaleur, au départ agréable et douce, devient rapidement insupportable. Je ne tarderais pas à rentrer chez moi, j'étais parti bien trop longtemps maintenant. Même si cela m'avait fait un bien fou, les autres pourraient s'inquiéter.




(je sais bien que le forum est inactif, et que sans doutes personne ne répondra, mais peu importe, ça me manque trop Neutral )

____Signature____


Kalinka:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tyee
Nouveau membre
Nouveau membre
avatar

Féminin Messages : 65
Date d'inscription : 13/08/2012
Localisation : Sans doute sur mes terres !

Ton/tes félin(s)
Nom :: : Tyee
Age :: : 5 ans
Rang: ...

MessageSujet: Re: Souvenirs    Jeu 29 Oct - 17:59


Et nos souvenirs qui s'égarent

dans le Vent...


With : Libre

Tyee


Mes pattes foulaient la terre encore froide de la nuit fuyante, effleurant l'herbe humide de brillantes perles de rosée. Je marchais puissamment, paisiblement, profitant de l'air matinal. Les rayons de l'aube naissante dansaient sur mon pelage, et se jouaient de leur mille reflets d'or. Mes muscles roulaient sous ma peau, saillants et menaçants, mais mon regard d'or ne reflétait aucune haine, juste cette farouche lueur d'amour volatile au fond de mes prunelles.

L'effluve, salée et humide, picota ma truffe bien avant que je ne me dresse au sommet de la falaise. En contrebas, la mer venait briser ses lames sur les rocs, dans un fracas incessant, et l'écume s'accrochait désespérément, emportée par la vague suivante qui l'enlevait à jamais dans les flots.
Mais la mer était néanmoins plus calme qu'à l'accoutumée. Elle s'étendait, paisible, jusqu'à l'horizon, ridée par les vagues lointaines. Elle reflétait dans cette ambiance mystique les dernières étoiles qui s'attardaient sur le monde, et l'astre solaire qui pointait, chassant la fraîcheur et l'obscurité de la nuit.

J'étirais mes muscles, chassant les dernières brides d'engourdissement, vestiges de la nuit passée. Mes crocs se dévoilèrent sur un long bâillement. Je repris ma marche, longeant la falaise. La brise salée venue de la mer caressait mon pelage, mais elle n'était pas aussi puissante que lors de mes dernières visites. La mer était paisible. L'aube était paisible. Et, tout comme elles, je l'étais. Je marchais tranquillement, le long de cette falaise, prêtant l'oreille au ressac de la mer contre la roche, sans même songer que ce seraient ces flots, et ces rocs qui mettraient fin à mes jours si je glissais. Et je marchais, si proche du bord que mes pattes effleuraient parfois le vide, et pourtant mon regard se portait vers l'horizon, sans jamais se poser sur ce sol qui pourrait causer ma chute.
Je songeais.
J'avais quitté le Clan alors que les astres nocturnes étaient encore bien présents. Le sommeil ne me gagnais pas. Douce insomnie qui m'avait poussée à partir humer l'air pur de la Nuit, empire des étoiles dansantes. J'avais avancé, sans vraiment savoir vers où, juste avancé. Et les rayons de l'aube avaient paru, faisant luire la rosée sur l'herbe comme autant de petits diamants, teintant ce monde d'or et d'ocre. Je n'avais pas envie de rentrer. Pas encore. Tout cela était si beau, si paisible, bien loin de l'agitation du Clan, de tous ces félins qui allaient s'éveiller, chahuter, et se vanter de leur force, de leur talents. Je ne connaissais que trop bien cette vague agitée, frémissante, qui balayait le Clan chaque matin, alors que le Soleil offrait la vie à ce monde endormit. Mais il faudrait bien rentrer...
Non, pas encore. Pas tout de suite.

Mon soupir se perd dans l'immense Monde. Cette sensation de liberté, qui fait vibrer mon être à chaque pas, j'en viens à me demander pourquoi je m'en suis détourné au profit de la meute. Pourquoi donc ne suis-je pas parti, tout simplement, laissant là tout ce bourdonnement incessant qu'est celui des miens ?

Mais mon cœur sait, lui.

Parce que, justement, ce sont les miens. Là est ma place. Et toutes ces parties de chasse avec ces félins que je côtoie, et toutes ces joies partagées. De la proie que l'on offre jusqu'au sentiment d'appartenir à un monde, à une famille, là est ma vie. Là sont mes bonheurs, du plus infime au plus doux.
Et je souris. Oui, je sais que le clan sera toujours là pour moi, et que je serais toujours là pour lui. Un clan. Une unité. Un seul être, mais une multitude d'espoirs. Ma marche se fait plus tonique. Oui, je vais rentrer. Chez moi. Mais, j'aimerais encore profiter de ces quelques instants de liberté.

Et puis, je l'aperçois. Silhouette tout aussi paisible que le lieu, toute aussi belle que l'aube. J'hésite un instant, soucieux de ne pas briser la tranquillité de l'once, mais je finis par m'approcher sans trop m'en rendre compte.

« Salutations. Je me nomme Tyee. »

Ma voix est, tout comme mon regard, douce et limpide. Je m'allonge aux côtés de l'once, et porte mon regard vers l'horizon où les rayons de l'astre solaire se jouent des vagues salées.

« J'espère ne pas troubler votre tranquillité, auquel cas je m'en irais si tel est votre souhait... »
Hors RP :
 


(c) PF

____Signature____

Revenir en haut Aller en bas
 
Souvenirs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photos souvenirs d'une soirée extraordinaire
» Napoléon-Souvenirs.com
» [Blog] Souvenirs, souvenirs......
» Quand les souvenirs reviennent . . .
» Souvenirs... le mariage de Radichou ! tout un poème !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: •Terres Communes• :: Le bord de mer rocheux-
Sauter vers: